Doomscrolling
doomscrolling

Doomscrolling

Mensuel N° 349 – Juillet 2022

Avant même la guerre en Ukraine, la pandémie de covid-19 avait mis un mot-valise à la mode : le doomscrolling, soit l’addiction au fait de voir défiler l’écran de son mobile ou de son ordinateur (to scroll) jusqu’à l’apocalypse (doom). Cet intitulé masochiste traduit la façon dont notre addiction aux écrans prend un tour particulier quand s’enchaînent les événements tragiques ou angoissants. La recherche a commencé à s’en emparer, intriguée, notamment, par les possibles répercussions de cette pratique sur notre santé psychologique. Mais le phénomène est aussi politique : comme l’écrivait récemment l’économiste Tyler Cowen, il risque de nous rendre plus impatients, prompts à exiger de nos élus des réponses immédiates à des événements complexes et qui nécessitent une analyse prudente. 

À LIRE

  • Tyler Cowen, « Doomscrolling has ruined our sense of time », Bloomberg, 22 mars 2022.

 

Go to the source link

Check Also

Why the Apple and Google app store monopoly could soon be over

Why the Apple and Google app store monopoly could soon be over

New rules on mobile app stores could trigger a wave of creative, cheaper apps with …

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.